EXPOSITION

RYTHMOPOLIS AREA - le son à l'interface Homme/Machine

 

Dates: 6 au 8 septembre

Heures: 12h00 à 20h00

Endroit: Salle Custeau (Gesù) 

1200 Rue de Bleury, Montréal, QC  H3B 3J3

Entrée gratuite

Curateurs: Emmanuelle Lizère et Fabrice Marandola

 

Rythmopolis Area propose un espace d’exploration et d’interaction avec des dispositifs musicaux électroniques directement issus du spectacle Rythmopolis et de l’univers de ses créateurs.

Les plaques vibrantes de Jean-François Laporte, l’expérience de Réalité virtuelle de Vidéophase, l’univers de la vidéo-musique de Jean Piché, les percussions interactives de Sylvain Pohu, les instruments inventés du Input Devices and Music Interaction Laboratory ou encore la diffusion multicanaux de Réseaux des arts Médiatiques sont à portée de la main pour découvrir des sonorités et des univers étonnants, et pour pénétrer au cœur de la musique et des technologies.

 

 

Descriptifs des installations

 

Beat de Sylvain Pohu – installation interactive

“beat” est une œuvre pour cinq instruments de percussion numériques, sixxen et vidéo interactive, se situant à un point de rencontre entre le free jazz américain, la vidéomusique expérimentale et le glitch art. Initialement créée en concert, c’est sous la forme d’une installation interactive que l’oeuvre sera présentée aux visiteurs, qui pourront créer leurs propres versions.

 

 

VOICES de Jean-François Laporte - Totem Contemporain – installation interactive

Voices est une installation visuelle et sonore qui met en scène 4 impressionnantes plaques vibrantes (4'X10') animées par les voix du public. Cette installation interactive très ludique permet de prolonger les voix chantées et les improvisations des visiteurs, au travers des plaques en acier inoxydable qui se mettent à résonner et vibrer dans l’espace à la manière d’un quatuor vocal.

 

 

Lumens VR - clip en réalité virtuelle

Lumens VR, du groupe Video Phase, explore le lien synesthésique pouvant exister entre musique et visuel et pose une réflexion sur le nouveau rapport qu’entretient l’homme avec la machine, dans un monde où virtuel et réel se confondent et s’entrechoquent. Deux musiciens enfermés dans un cube géant génèrent par leur performance musicale une multitude de cubes luminescents qui créent la musique au contact d’autres objets virtuels, à la manière d’un jeu vidéo grandeur nature. S’installe alors une improbable chorégraphie hypnotique où sons et lumières se fusionnent en un même objet, et où les interprètes tentent désespérément de sortir du dictat implacable imposé par la machine.

 

K’anchay de Jean Piché - œuvre en diffusion

Cette oeuvre vidéomusicale pour ensemble de percussions, vidéo et bande-son est le résultat d’un séjour prolongé du compositeur en Amérique du Sud en 2009. K’anchay signifie “lumières” en Quechwa, la langue utilisée par plusieurs ethnies des hauts-plateaux andins en Équateur et au Pérou. Les mouvements explorent trois spectres de la lumière andine. 

1- AUBE -  levée du jour sur paysage montagneux, dans les embruns d’un orage annoncé.

2- ZÉNITH - couleurs, rythmes et girations d’une parade d’enfants en fin d’année scolaire.

3- NUIT - ciel d’étoiles et de météorites en haute montagne.

K’anchay est une commande de l’ensemble à percussion SIXTRUM.

 

 

Les nouveaux instruments du laboratoire de recherche IDMIL : T-Stick, GuitarAMI et Mitt – instruments en démonstration

Le Laboratoire de l’université McGill, Input Devices and Music Interaction Laboratory (IDMIL), dirigé par le Professeur Marcelo Wanderley, est une référence mondiale dans le domaine de la recherche sur les instruments de musique électroniques. L’exposition proposera aux visiteurs de découvrir et d’essayer 3 instruments développés au sein du laboratoire : T-Stick, GuitarAMI et Mitt.

Le T-Stick est une famille d’instruments électroniques qui peuvent détecter le mouvement et le touché des interprètes pour contrôler la synthèse du son. 

GuitarAMI met en œuvre des capteurs légers placés sur une guitare acoustique classique. Ces capteurs génèrent des données qui, à leur tour, contrôlent des algorithmes qui permettent de créer des possibilités de jeu inédites avec une guitare classique.

Mitt est un synthétiseur électronique qui exploite les capacités fines de contrôle moteur de la main humaine et les micro-gestes d’interprétation.

 

 

Réseaux des arts médiatiques Akousma – pièces acousmatiques en diffusion

Pour saluer le 20e anniversaire de Réseaux des arts médiatiques et le 50e anniversaire du "Concert collectif" du GRM, le Réseau des Arts Médiatiques a demandé à des étudiants du CEGEP Saint-Laurent de s'inspirer de la démarche du "Concert collectif" organisé par les membres du Groupe de Recherches Musicales (GRM) en 1962 en puisant des matériaux au commencement de l'histoire de la musique concrète, pour façonner de nouvelles œuvres collectives, comme un clin d'œil au genre.

Pièce collective no  1: Alliage7

Compositeurs Louis-­‐Alexandre Gauthier-­‐Dumoulin, Mélisande Archambault, Justin‐Luc Benoit-­‐Bélanger, William Coutu, Jayson Morales-­‐Cayax, Gabriel Poulin, Jérémie De Pierre.

Pièce collective no 2: "Toi, au moins..."

Compositeurs  Pierre-­‐Luc Senécal, Hans Martin, Nicolas Galipeau, Nicolas Lanctôt, Judith Dextraze-­‐Monast, Gabriel Rivest, Pierre-­‐Luc Senécal, Charles Montmeny-­‐Huot.

© 2018 Rythmopolis - Une production de Sixtrum